Janus sans face

Centre de redressement et de soutient Janus sans face. Internat accueillent ancien délinquants en tout genre, ainsi que des personnes dépressives ou dépendantes de moins de 25 ans.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc Dark
Professeur d'EPS (Sport)
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2009
Age : 28
Localisation : Qui aurais envie de savoir où je me trouve ? Personne je crois...

MessageSujet: Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)   Dim 29 Mar - 19:12

Aujourd'hui il pleuvait et ça embêtait Marc de faire le cours sous la pluie parce qu'après il était trempée et le temps perdu à se changer était du temps perdu pour s'occuper des élèves. C'était donc pour cela qu'il faisait le cours dans la grande salle de sport. Il n'était pas seul, car à côté de lui, il y avait son rotweiller qui s'occupait de surveiller avec son maître les élèves et si il y en avait un qui ne faisait pas les cent pompes demandées, il faisait ce que son maître lui vavait dit de faire, il allait vers l'élèves en question et lui aboiait dessus, comme ça Marc pouvait s'amuser à torturer l'élève physiquement ou mentalement.

*J'adore trop ce métier*

Pensa le jeune homme en faisant un sourire sadique, car ici, il pouvait torturer tout le monde sans que personne ne lui fasse de reproche ou aie l'idée de le mettre en prison. Durant le cours, il n'avait pas arrêté de regarder les jeunes filles qui tentaient vainemetn de faire ce qui avait été demandé. Il y en avait plusieurs qui n'étaient pas si moche que ça et dont il regardait leurs fesses ou leurs poitrines bouger au rythme des levées et des baissées qu'il leur faisait faire depuis quelques bonnes minutes.

"Allez plus vite ! Plus vite !!!"

Leur ordona-t-il en trouvant qu'ils n'allaient aps assez vite. Au bout d'un moment, la cloche sonna et il soupira, car il n'avait pas eut le temps de leur faire, faire tout ce dont il voulait.

"Bon les gamins, la cloche à sonné, alors fichez-moi le camp et en vitesse !!

Sur ce, il claqua des doigts et son chien commença à courir après les élèves. Ce n'était pas pour les mordres, mais plus pour jouer, car il aimait bien les enfants. Malgrés son apparence, ce n'était pas un méchant chien, mais bon comme les gosses en avaient peur, Marc l'utilisait pour ses cours au moins, il était sur qu'ils avanceraient plus vite. Donc à présent, il n'y avait plus aucuns gamins, car ils étaient tous partis se réfugier dans le vestiaire, à part une jeune fille qui n'avait pas eut le temps de fuir et donc le chien avait pu la rattraper. Il lui avait sauté dessus et l'avait plaquée contre le sol et à présent, il lui faisait la fête en la léchant et en faisait frétiller sa queue. Marc le laissa faire quelques minutes puis, il le siffla pour le rappeler et le chien reparti tout content vers son maître et il tourna autour de ce dernier tandis que le jeune homem s'approchait de la demoiselle.

"Allez Akyo assis ! Tu as assez fait le fou pour aujourd'hui"

Dit le jeune homme en devant se retenir de rire et le chien s'assit. Puis, Marc, avec sa délicatesse légendaire, releva la gamine et lorsqu'elle fut debout, il la lâcha

"Faudra que je t'entraine à la course, tu n'es pas très rapide"

Lui fit remarque Marc en ayant reprit son petit sourire sadique qu'il avait eut durant tout le cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor S. Andrews
élève
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)   Dim 29 Mar - 22:56

C'était le premier cours de Taylor avec son prof de sport. Déjà qu'elle détestait largement ce cours qu'elle qualifiait de débile, le prof se montra tout autant détestable. La jeune femme avait l'habitude des profs qui gueulaient contre elle, abattant les heures de colle ou autres menaces. Et elle réussissait à s'en foutre royalement. Mais ce prof là avait une menace bien plus persuasive. Un chien qualifié dangereux, de deuxième catégorie, la première place étant déjà prise par le Pitbull... Taylor n'aimait pas franchement les bêtes, surtout la totalités de ce qu'ils avaient de pointues : dents, griffes, dard ou autre. Elle l'avait surveillé du coup de l'œil pendant tout le cours, arrêtant l'exercice en cours dès que le prof tournait la tête.

Pendant une séries de pompes, le prof le pressant d'aller plus vite, la cloche sonna. De fatigue, elle se laissa tomber par terre. Mais le prof avait lâché son chien. Quand elle s'en aperçut, elle n'eut pas le temps de se relever pour courir comme les autres vers les vestiaires, le chien lui sauta dessus.
Il lui lécha le visage à grands coup de langue poisseuse et puante. Elle se débattit plusieurs minutes sous la masse poilue gigotante. Le chien lui écrasait les épaules, marchait sur son ventre sans délicatesse. Elle essaya encore une fois de le repousser, en vain. Enfin, l'homme rappela le chien. Tandis qu'il la relevait elle sortit un joli cheptel de juron.


" 'Tain, vous faites chier vous et votre chien de merde !"

Le prof ne parut pas s'en acquitté, ou n'avait-il peut-être pas entendu, mais il continua, lui disant qu'elle n'était pas assez rapide. Le sourire qui s'afficha sur les lèvres masculines ne lui disait rien de bon. Elle lui lança un regard chargé de rage et de défi.

"Ça sert à rien de courir quand on est coincée entre quatre murs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc Dark
Professeur d'EPS (Sport)
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2009
Age : 28
Localisation : Qui aurais envie de savoir où je me trouve ? Personne je crois...

MessageSujet: Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)   Dim 29 Mar - 23:13

"Tient tu n'es pas muette comme ta camarade toi ? Bah ça fait plaisir de savoir que toutes les jeunes filles ne sont pas toutes sans voix. hey mais p'tite tu dis que courir ne sert à rien, surtout ici, mais imagine que tout d'un coup il y ait la guerre, tu serais bien contente d'avoir une bonne endurance psysique et d'être aussi agile qu'un singe, ça te permettrait d'éviter les pombes. Et puis, imagine qu'un pervers te cours après, tu serais aussi rapide qu'un gazelle et tu lui échapperait bien plus facilement et les pompes que je vous ais fait faire te seront utile lorsque tu seras bien musclée, une baffe au pervers et il a la tête dévissée. Alors mieux vaut ne pas utiliser ta salive pour rien"

Il resta zen, mais il n'avait pas aimé ce qu'elle avait dit sur son chien et lui, car son ego en avait prit un bon coup. Il s'approcha alors de la demoiselle et la regarda de haut.

*C'est moi ou toutes les jeunes filles sont mignonnes dans cet établissement ?*

Pensa le jeune homme en ne pouvant s'empêcher de regarder le corps de la demoiselle.

"Comment tu t'appelles jeune fille ? Tu n'es pas comme ces gamines de l'établissement qui n'osent rien dire lorsqu'on leur dit quelque chose et ça m'intrigue"

Dit-il en étant sincère, car elle l'intriguait parce qu'elle avait osé l'injurié. Est-ce que c'était une rebelle ? ça il ne le savait pas, mais elle lui plaisait bien et il avait envie de savoir plus sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor S. Andrews
élève
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)   Lun 30 Mar - 16:52

Comme il ne semblait pas réagir, Taylor considéra qu'il n'avait pas entendu. Il commença par contre un long discours sur l'intérêt d'être musclé et de savoir courir vite, et patati et patata... Taylor se campa sur ses jambes leva les yeux, et soupira silencieusement. Quand il eut, enfin !, fini, il s'approcha un peu d'elle. Un sourire s'étira sur les lèvres de la demoiselle, qui se transforma bien rapidement en un ricanement sarcastique.

"Rien ne sert de courir, avec les bombes nucléaires d'aujourd'hui ! Au moins c'est plus radical."

*Un argument de moins...*

"Et de toute manières, je sais, pour les gros pervers de ton genre, où se trouve vos couilles et qu'ça peut faire mal si on vise bien."

Taylor avait effectivement remarqué le regard peu discret de son prof qui la déshabillait des yeux. Il ne se gênait pas, et d'ailleurs pourqoi il devrait ? Elle se recula, il lui demanda son nom. Comme ça, elle l'intriguait ?


"En même temps, y'a beaucoup de chose qui doivent vous intriguez. Gros muscles, p"tit cervelle..."

Cette fois-ci, elle garda un visage impassible, pourtant était hilare, de l'intérieur. Elle fit un pas sur le côté pour passer le prof d'une démarche hautaine et se diriger vers la porte qui menait aux vestiaires. Elle espérait qu'il la laisserait, maintenant, car si il devait y avoir un rapport de force, le vainqueur était déjà tout désigné. Et puis, elle avait envie d'un joint, le dernier remontait à... trop longtemps. En fait, elle n'en avait pas eu depuis son arrivée à l'établissement.


*C'est chiant ses règles à la con !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor S. Andrews
élève
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)   Ven 3 Avr - 22:32

Up...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc Dark
Professeur d'EPS (Sport)
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2009
Age : 28
Localisation : Qui aurais envie de savoir où je me trouve ? Personne je crois...

MessageSujet: Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)   Dim 5 Avr - 11:32

HS : Désolée pour l'attente, mais durant la semaine je n'ai pas eus le temps de venir et le week-end je n'étais pas sur mon ordi.

Il l'écouta et du se retenir de rire. Elle avait une langue qui ne tenait pas en place et ça lui plaisait, car les rebelles étaient pour lui toujours très intriguant, car ils n'avaient pas la même façon de penser ou d'agir qu'un élève docile. La voyant partir, il se mit à courir et en quelques enjambées, il se retrouva devant elle et il alla s'appuyer contre la porte du vestiaire, car il en avait pas fini avec elle.

"Le petit cerveau n'est pas si petit que ça, car j'aurais déjà pu utiliser mes muscles plusieurs fois depuis que je te parle. Comment tu t'appelles gamine ? En ayant choisit la voit de la rebellion, tu es sur de t'en sortir, mais à quel prix ? Car tu risques de beaucoup abimer ton corps, mais tu dois en être consicente non ?"

Sur ce, il eut comme une envie de la torturer. Son corps était tellement beau et elle avait l'air tellement fragile, qu'il se demandait s'il n'avait pas devant lui une poupée vivante. Il s'approcha alors d'elle et il la prit dans ses bras. D'un bras il la tenait et de l'autre, il tenait le bras de la demoiselle et il commença à exercer une certaine pression dessus.

"Tu veux voir ce dont sont capables mes gros muscles ? Tu vas le savoir bien vite. Mais peut-être que si tu es sage, tu ne finira pas à l'hôpital"

Lui sussura-t-il à l'oreille d'une voix cruel. Il avait maîtrisé ses pulsions depuis qu'il était arrivé ici, mais à présent qu'il savait ce qu'il pouvait faire et ne pas faire et bien, il n'allait pas se retenir plus longtemps. Ayant fait la guerre, il n'aurait pas de remords à faire du mal à une jeune femme innocente. Ce fut donc sans une pointe d'émotion qu'il s'amusa à faire tourner le pauvre bras de la miss en le faisant craquer un peu. Ensuite, il le lâcha pour regarder la miss et il se retourna pour la lancer contre le mur à côté du vestaire. Il ne savait pas si elle s'était fait mal, mais il n'avait pas lancé trop fort, donc elle se ferrait normalement juste mal au dos et puis, c'est tout. Une petite nuit de repos la remettrait vite sur pied.

"Souviens-toi en, les gros muscles vont bien et le cerveau aussi. Il est juste un peu détraqué, mais tu devasi t'en douter, ici, ils n'engagent pas des profs qui sont sensibles"

Sur ce, il eut un sourire sadique au coins de ses lèvres, car il était content de ce qu'il avait fait, mais la demoiselle le serrait moins et peut-être qu'elle penserait alors à utiliser sur lui son arme secrète. Elle le pouvait, mais cela serait à double tranchant, car il pourrait toujours répliquer, alors il fallait bien qu'elle réfléchisse si elle voulait lui donner un coup de pied où il ne fallait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor S. Andrews
élève
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)   Dim 5 Avr - 12:40

HS : Pas grave, je pensais que tu avais oublier... Si tu peux pas répondre pendant un bout de tant, juste prévient moi que je n'attende pas bêtement xD

Taylor s'arrêta net quand le prof se planta devant elle. Elle écouta religieusement son discours lassant et banal. Si il n'avait que ça à faire, parler, il pouvait la laisser partir. Elle avait déjà entendu ce genre de trucs mille fois.


"Oh ! J'ai peur !"


Son ton moqueur et son air faussement effrayer tournait la situation au ridicule pour notre 'sportif'. Mais son attitude changea du tout au tout quand celui-ci enroula son bras autour de sa taille, de l'autre appuyant violemment sur le sien. Elle se campa sur ses jambes. La douleur envahissait son bras, jusqu'à l'épaule dégageant une chaleur désagréable. Elle serra les dents à s'en péter la mâchoire pour ne pas pleurer de souffrance. Ça ferait trop plaisir à ce gros lourdaud. Malgré sa détermination, et son regard haineux, sa vue se brouilla légèrement. Elle ne se débattait pas non plus, elle se savait déjà perdante à ce jeu, même si elle essayait faiblement de contrer les muscles noueux qui lui tordait le bras.

"Au moins à l'hôpital, je ne verrai pas votre tronche de connard ! Même le plus au sage de ce monde se laisserait casser le bras pour ce plaisir !"

Elle voulait sa voix assurée mais celle-ci tremblait trop, démasquant la peur qui lui tenaillait le ventre. Il la lâcha. De surprise, Taylor failli tomber au sol, mais elle se tint debout, vacillante. Elle eût à peine le temps d'entre-apercevoir le regard fou de son prof qui la lança d'un revers de main contre le mur du gymnase, telle une poupée de chiffon. LE choc contre le béton coupa le souffle. Cette fois, elle s'affala par terre. Elle resta quelques secondes immobile, le temps de retrouver l'air qui manquait. La douleur lui sciait le dos en deux. Le prof semblait expert en la matière, il avait taper juste assez fort pour qu'elle très mal mais pas trop pour qu'elle n'ait rien de casser. Dans trois jours, elle n'aurait plus rien et il pourrait recommencer. Quand, enfin l'oxygène arriva à ses poumons, elle cracha une injure.

"Salaud !"

Elle se releva, trop rapidement et fut prise de vertiges. Elle secoua la tête pour chasser cette impression et se concentra sur l'homme qui était maintenant un adversaire. Elle n'écouta même pas la réplique. Elle étudiait les solutions. La première était s'enfuir.

*Impossible, la seule porte est derrière le prof.*

Une deuxième était de mettre en action la menace proférer quelques minutes plus tôt.

*Trop prévisible et ça déboucherait sur un rapport de force... Aux oubliettes !*

Il y en avait une troisième. Qui permettrait juste de gagner du temps. Mais elle répugnait Taylor. En même temps, c'était la seule qu'elle voyait, pour l'instant. Soupirant un bon coup, silencieusement, elle chassa ses craintes et se redressa aussi fièrement qu'elle le pouvait. Se cambrant légèrement pour faire ressortir ses atouts, elle s'approcha doucement du prof. Elle essaya de capter son regard pour ramener ses yeux dans les siens. Elle se mordilla doucement la lèvre inférieur.Arrivée au niveau de l'homme, elle se colla contre lui, faisant glisser ses mains sur les tablettes de chocolat, puis dévia vers les hanches évitant l'entre-jambe.

*Pourvu que ça marche !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc Dark
Professeur d'EPS (Sport)
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2009
Age : 28
Localisation : Qui aurais envie de savoir où je me trouve ? Personne je crois...

MessageSujet: Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)   Dim 5 Avr - 22:52

HS : Okay pas de problèmes, je comprend ton point de vue ^^

La voir se retenir de pleurer, lui crier qu'il était un salaud et la voir souffrir remplissait son coeur de joie. Son euphorie du sortir et ce fut pour cela qu'il se mit à rire d'un rire sadique. Son rire fut interrompu lorsqu'elle commença à marcher vers lui comme l'aurait une paripatéticienne voulant l'accoster dans la rue pour le charmer pour qu'il ait envie de la prendre pour la faire travailler un peu. Marc fut donc captivé par sa démarche et il ne la quitta pas des yeux. Il faut encore plus surpris quand elle se colla contre lui et qu'elle glissa ses mains sur ses tablettes de chocolats. Cela lui plaisait et il ne voulu pas l'interrompre, alors il attendit qu'elle ait fini par poser ses mains sur ses hanches pour parler. Elle était mineur, mais elle l'excitait et elle pouvait le sentir puisque son bâton magique commençait légèrement à se durcir.

"C'est tout ce que tu as trouvés pour que j'aies envie de te laisser partir en étant pas trop abimée ? Franchement, moi ça ne me dérange pas. Mais je suis quand même déçu. Etant une rebelle, tu aurais quand même pu un peu plus te battre avant d'utiliser cette ultime solution"

Le jeune homme mit ses bras autours de la taille de la demoiselle, mais cette fois-ci, c'était un peu plus doucement, car il n'avait pour l'instant plus envie de lui faire de mal, car elle était à sa merci et puis, elle était mignonne et elle ne se débattait pas, donc il pouvait en profiter.

"J'aime beaucoup les rebelles, elles sont tellement mignonnes quand elles comment à chialer à cause qu'elles savent qu'elles sont impuissantes face à mes muscles et puis, elles essayeront jusqu'au bout de s'échapper en tentant de s'en sortir entières"

Sur ce, il approcha encore plus la miss de son corps. Il se mit ensuite à caresser ses cheveux et tel un chien reniflant une fleur, il se mit à renifler les cheveux de la demoiselle. Ensuite, il descendit sa main et il l'arre^ta lorsqu'elle fut au niveaux des fesses de la miss pour les lui caresser doucement en y prenant un plaisir très pervers à le faire. Il arrêta pour ensuite jeter un coup d'oeil à son chien et il fut soulagé de le voir en train de dormir, car il se demandait ce qu'il faisait, car il ne faisait aucuns bruits. Il repporta ensuite son attention sur le visage brouillé de larmes de la jeune femme.

"J'ai le sentiment d'avoir une poupée dans mes bras. Dit-moi mon ange, tu ne m'as toujours pas dit comment tu t'appellais"

Il eut de nouveau cette envie de la briser en milles morceaux, mais cette fois-ci, il se retint, car il voulu savoir son prénom avant de pouvoir continuer de jouer avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor S. Andrews
élève
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)   Dim 19 Avr - 18:38

Le rire horrible et sarcastique s'élevait dans la salle tandis qu'elle s'approchait de lui. Taylor sentit la boule qui enflait doucement. L'envie de vomir et de se dégager lui tordait le ventre mais elle n'en laissa rien paraître. Il recommença à parler. Disant qu'elle aurait pu se battre.

"Ce que je vais te faire sera la plus belle des batailles..."

Remontant une main, pour caresser les biceps contractés. Ses hanches reçurent les mains puissantes du professeur. Un frisson de dégout la traversa, mais elle le dissimula ou plutôt le changea en un frisson de plaisir, grâce à un petit :

"Mmm"

Elle voyait bien dans son regardqu'eil n'avait plus qu'une idée en tête et qu'il ne la lâcherait plus avant de l'avoir mis à éxecution.

"Mignonne ? Je prends ça comme un compliment."

Coller contre lui, Taylor sentit la transpiration, pendant que celui-ci jouait avec ses cheveux noirs. Il lui redemanda comment elle s'appelait. Elle ne répondit pas. Elle fit juste un écart pour reculer et mit un coup de genoux violent dans l'entre jambe du prof. Sans attende qu'il réagisse, elle se retourna et courut vers la porte qui était sa porte de secours. Elle l'ouvrit à la voler et sans regader derrière elle, elle fonça dans le premier couloir disponible. Enfin elle n'alla pas bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cours donné par un fou (PV Taylor S Andrew)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Données de moins de 100 ans
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» Base de données du refuge huguenot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Janus sans face :: BATIMENT CENTRAL :: Salles :: Salle A12-
Sauter vers: