Janus sans face

Centre de redressement et de soutient Janus sans face. Internat accueillent ancien délinquants en tout genre, ainsi que des personnes dépressives ou dépendantes de moins de 25 ans.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recherche [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Recherche [libre]   Ven 27 Fév - 17:53

Assis la quelque part dans un coin de la pièce entre deux vieilles étagères menaçant de s’effondrait toute deux remplis de livres pédagogiques n’ayant jamais été feuilletés, se trouvait Hikari nouvel esclave de Janus… Il était recroquevillé sur lui même et observé la paume de sa main distraitement…
Soudain il sortit de sa rêverie et se mit à arpenter la salle du regard, un tableau vert et sales, un bureau posé sur une estrade à l’avant de la salle trônait sur des chaises et des tables… Jusque là rien d’anormal, il se demandait toujours comment cet établissement pouvait garder une couverture reflétant aussi bien la réalité malgré tout les crimes qu’ils s'y déroulés… Son esprit se perdit un instant…

Il se frappa la tête contre l’une des étagères qui tangua dangereusement, il s’était juré d’arrêter d’y penser mais à chaque instant ses idées revenait le hanter… par chance il avait pu les chasser avant qu’elle ne prenne une trop grande ampleur…


« p'tain… j’y arriverais jamais… »

soupirat’il pour lui même. Hikari se leva et se mit à marcher jusqu'à la table la plus proche et se mit à l’examiner, il commença tous d’abord par observer la plaque qui servait de support pour écrire, il lu les différents graffitis et mots inscris dans le bois, peut être trouverait’il une réponse à ces questions dans ces écrits ..
Il ne trouva rien bien d’intéressant, il décida donc de s’asseoir sur la chaise et entrepris de fouiller le casier en sortant un à un les papier qu’il contenait, résultat des courses, Hikari se retrouva avec une pile de déchet, le jeune garçon décida de s’attaquer à la chaise et au dessous de la table mais toujours rien d’intéressant, il s’approcha donc d’un autre bureau et se mit à le fouiller à son tour…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Mar 3 Mar - 2:46

Les écouteurs plaqués contre ses oreilles laissaient filtrer que très légèrement sa musique qui n'avait rien de très reposant. Dimetra réfléchissait à son arrivée dans cet établissement plutôt sinistre. Pourtant la liberté de faire ce qu'elle voulait s'imposait à ses yeux avides de savoir. Elle avait relu plusieurs fois la fiche des règlements du centre, un sourire aux lèvres.
Puis dans la même nuit Dimetra s'était penchée sur les plans de l'établissement, mémorisant les couloirs et les pièces. À peine nouvelle d'un jour, elle savait l'emplacement de la majorité des pièces du centre.
Sifflant négligemment la mélodie de sa musique elle arpentait le couloir vide. Peut-être l'heure était-elle avancée ? Dans ce cas ce ne serait que plus amusant de tomber sur un élève. De quoi aurait-il l'air en réalisant son délit et les conséquences qui viendrait avec?
Enfin, elle n’avait pas regardé l’heure inscrite à l’horloge en sortant de sa chambre, son bureau en quelque sorte, mais peut importait, Dimetra n’était pas surveillante, hors même si le couvre-feu était dépassé peut-être sa réaction ne serait pas impardonnable sur un élève.
À cette idée l'enseignante sourit, s'arrêtant de siffler. Son pas était lent, à quoi bon ce presser. N'était-elle pas là que pour se changer de l'air renfermé de sa chambre?
La porte ouverte d'une salle captiva son attention. Marchant les quelques mètres qui la séparaient de l'encadrement, son regard se posa sur la plaque affichant A13. Elle ne se questionna pas avant de fait deux pas pour s'enfoncer dans la pièce.

Son regard examina la salle. Ne daignant qu'écouter son casque cracher sa musique, l’enseignante n'avait pas entendue les recherches du garçon, qui pourtant n'auraient pas passé sous son attention dans le couloir tellement silencieux.
Ce n'était qu'après une bonne minute que ses yeux se posèrent sur le garçon qui semblait absorbé pas son travail. Dimetra s'approcha silencieusement et se posta derrière le jeune qui n'avait peut-être pas remarqué sa présence, ou bien qui l'ignorait complètement.

«Guten abend, tu sembles occupé garçon.»

Sa voix était teintée de l'accent prononcé de sa langue maternel, lui donnant un ton proche de la rudesse, pourtant un soupçon de curiosité et d'amusement pouvait s'entendre.
Dimetra se redressa, un sourire léger sur le visage, guettant la réaction du jeune homme. S'il se pliait au règlement il devrait lui faire face et se mettre au garde à vous comme le stipulait la fiche. Par contre l'idée qu'il ne le fasse pas lui effleura l'esprit. Pourtant, s'il ne se retournait pas et qu'il parlait elle ne l'entendrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Mar 3 Mar - 20:05

Hikari se figea subitement en entendant une voix parvenir à ces oreilles, de même ces poils s’hérissèrent lorsqu’il sentit le regard de la nouvelle arrivante se poser sur lui… Il inspira profondément le plus discrètement possible pour détendre ces muscles qui était crispé à l’extrême… L’adolescent ne savait pas qui se trouvait derrière lui mais au ton et mots emprunté il se doutait bien qu’il s’agissait d’un membre du personnel … Il ne savait pas non plus quelle heure il était mais à vrai dire quel qu’elle soit il n’avait rien à faire dans cette salle et encore moins à fouiller dans les bureaux…

Le garçon se décida au bout de quelques instant qui lui semblèrent une éternité de se retourner, avec de la chance il s’agirait d’une camarade de classe qui avait voulu lui faire peur et lorsqu’il se retournerai celle-ci se moquerait bien de lui… Mais il en doutait sérieusement… Il comptait sur le fait que la voix de l’inconnu semblait appartenir à une femme qu’il supposait plus douce pour que sa sanction ne soit pas trop rude…

Enfin il se redressa et pivota sur lui même, il valait mieux être de face que de dos, il éviterai plus facilement d’éventuel cou… Il fut plus qu’étonné de se trouver au vis à vis d’une femme au teint grisâtre et aux yeux verts éclatant… A vrai dire sa première pensée fut qu’il s’agissait d’un zombie… Quelque peu décontenancé mais toujours aussi stressé il lança pas très sur de lui un


"Bonjour ?! …"

Hikari lui adressa alors un immense sourire des moins naturel espérant amadoué la sorte de mort vivant se trouvant en face de lui … Il tenta de se convaincre que les apparences était parfois trompeuse et que l’étrangère pouvait se révéler plus que sympathique mais il avait du mal à y croire …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Mer 4 Mar - 6:33

L'instant qui paraissait éternel pour le garçon ne parut que très léger pour Dimetra qui le fixait d'un regard un peu amusé, cesser brusquement ses activités de recherches. Au moins il se retourna ce qui faciliterait la communication.
L'enseignante afficha un sourire quand elle vit la mine du garçon et après avoir lu son «bonjour» qui semblait plutôt hésitant. Le grand sourire qu'il afficha ensuite la fit rigoler. Pourtant ce n'était pas un de ses rires joyeux que lâche vos amis quand vous faites quelque chose de drôle, c'était plutôt un ricanement.
Pas de garde-à-vous? Un non respect du règlement. Ses doigts passèrent dans la poche de son pantalon pour prendre une cigarette et qu’elle glissa entre ses lèvres. Dimetra réfléchissait aux évènements à venir, savoir dans quel état pourrait bien sortir ce garçon. Visiblement, juste à sa façon de réagir il se sentait mal à l'aise de s'être fait prendre dans cet endroit ce qui trahissait déjà qu’il avait commis une faute. Du moins, c’était si sa compréhension des états du jeune n’était pas fausse.
Allumant sa clope d'un briquet ridiculement simple elle inspira une bouffée de nicotine et la souffla en regardant le plafond la tête légèrement tournée vers la gauche, évitant d'étouffer l'élève avec la fumée.
Puis son regard se reporta vers le jeune et de nouveau un sourire qui pouvait paraître lugubre se peignit sur ses lèvres que très légèrement rosées.

«Pourquoi être venu ici? Ich will wissen.»

Son ton se faisait interrogateur et légèrement amusés sur la première phrase, même si les mots comportaient quelques intonnations venu de son accent, mais la deuxième était considérablement plus rude. Il était relativement facile de comprendre que Dimetra voulait recevoir la réponse à sa question. Pourtant son sourire ne disparut pas et elle porta une nouvelle fois sa cigarette sa bouche.

«Qu'est-ce que tu cherchais garçon?»

Sa première interrogation n'était pas celle qu'elle avait voulu poser. La deuxième demandait plus de détails, peut-être une réaction encore plus tendu du jeune qui semblait déjà un peu sur les nerfs. Décidément le personnel ne semblait pas être clément envers les élèves qui enfreignaient les règlements.

Sa musique continuait de battre dans ses oreilles pendant que Dimetra savourait sa nicotine en évitant de souffler dans la figure du garçon sachant pertinemment que ce geste serait désagréable. Elle n'attendait qu'une réaction pour pouvoir stopper son jugement mental sur la sentence qu'elle infligerait au gamin.
Qui sait, peut-être serait-il choyé dans cette première rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Mer 4 Mar - 22:48

Les poils des bras d’Hikari qui venait tous juste de s’allonger se dressèrent à nouveau en entendant le rire chaotique de l’inconnu.. Le garçon sentait et entendait son cœur lancer des « toum ta toum ta toum…» à une célérité impressionnante, il commençait à se demander s’il n’allait pas finir par s’exploser contre sa cage thoracique. Cependant lorsqu’il vit sa main se dirigeait vers sa poche il eu l’impression que sa pompe sanguine s’arrêta, il se maintenant inconsciemment en apnée le temps que la femme sorte une cigarette ce qui le rassura, il en put s’empêcher de lâcher un soupir de soulagement…
Après qu’elle eu porté le papier à ces lèvres il retient son souffle à nouveau mais cette fois-ci volontairement car il ne supportait pas la fumée des cigarettes, par chance elle eu l’amabilité de ne pas expirer celle-ci dans sa direction…

L’élève ne comprenait pas tous les dire de la membre du personnel, mais il pensait qu’elle parlait une langue germanique.. Peut être de l’allemand ?! Il n’en savait rien il n’avait jamais été doué en cette matière … Quoi qu’il en sois il comprenait qu’elle voulait des explications sur sa présence en ces lieux …


"Vite … une excuse …"

Ces doigts jouèrent avec l’élastique noir qu’il avait à son poignet gauche

"Comment dire ça … vous aller vous moquez de moi … j’avoue que c’est assez embarrassant …"

Il eu un rire nerveux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Mer 4 Mar - 23:32

L'enseignante haussa un sourcil en voyant la réaction embarrassée du garçon qui ne semblait pas particulièrement optimiste à répondre à sa demande. Son sourire ne disparut pas, même loin de là en lisant les paroles bredouillantes sur les lèvres du garçon.
Visiblement, Dimetra savait que si elle ne poussait pas un peu de l'autorité elle n'aurait pas de réponse. Prenant une autre inspiration elle s'interrogea sur la manière dont elle allait s'y prendre pour retirer des informations de la bouche stressée du garçon.
Expirant, peut-être un peu plus près du visage du jeune que ce ne l'était tout à l'heure, l'enseignante posa ses yeux verts sur lui. Elle ne perdait pourtant pas son sourire qui s'accrochait toujours, mais qui à la longue pourrait devenir un peu plus terrifiant.

«Devrais-je présumer que tu n'as pas l'intention de me répondre Ja

Dimetra porta lentement sa clope à ses lèvres, puis d'un mouvement rapide et directe elle s'empara du poignet de l'élève, celui avec l'élastique. Sa prise n'était pourtant pas serrée, ni voulue douloureuse, par contre elle n'avait pas l'intention de le lâcher tant qu’il ne répondrait pas.
L'enseignante fit un pas vers le garçon, sa cigarette entre les dents. Il ne fallait pas beaucoup détailler pour comprendre que les intentions de Dimetra n'étaient pas toujours aussi aimables que d'éviter de souffler la fumée dans le visage des autres.

«Die vorschirften... Tu connais le sens du mot "règlements"? Tu sais combien tu en as enfreint bis jetzt

Elle ne pouvait enlever cette note de légère impatience qui traînait dans sa voix, déjà peut-être un peu plus rude. Pourtant un léger sourire persistait toujours sur ses lèvres d'où un nuage de fumée blanche sortait. Ses doigts se resserrèrent peut-être un peu entre-temps, mais si le garçon était coopératif, peut-être n'aurait-elle pas besoin d'abuser d’un coin plus violent du pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Ven 6 Mar - 22:36

[escuse moi pas bcp d'inspi en ce moment]


Hikari sentait son poignet devenir de plus en plus douloureux, au fur et à mesure qu’elle parlait, la femme resserrer son étreinte empêchant le sang de circuler…

*Vite une idée …. *

Le fait de ne plus pouvoir jouer avec ces élastiques ne faisait qu’augmenter son stresse … Pourquoi n’arrivait’il pas à se calmer ? Ce n’étais pas son genre de paniquer ainsi, il était plutôt de nature calme… Il avait un mauvais pressentiments, comme si il savait que quelque chose de familier aller lui arriver mais quoi ?! Il ne serrait le dire …

"Excusez moi … Mais je ne sais pas vraiment … ça ne fait pas longtemps que je suis la et j’ignore une grande partie des règles de l’établissement … "

Gagné du temps afin de pouvoir construire une histoire plus ou moins crédible… les idées commençaient à lui venir à l’esprit de manière désordonné, la plupart était peu crédible ou ridicule … mais dans chacune d’elle il pourrait trouvait des éléments lui permettant d’inventer un récits, cependant il fallait qu’il parvienne à se concentrer ce qu’il avait du mal à faire vu le sentiment de panique qui le parcourait. Il ne comprenait pas d’ordinaire il aurait soutenu le regard de l‘adulte mais la il n’y parvenait pas, ses yeux étaient rivé sur sa main qui commençaient à rougir ainsi que sur celle qui renfermé son poignet …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Sam 7 Mar - 1:26

Le garçon ne semblait pas sur le point de répondre clairement à sa question, et son stress ne paraissait qu'augmenter. Rejetant un autre nuage de fumée, cette fois un peu plus loin de la tête du garçon, Dimetra ne voulait tout de même pas lui chatouiller les poumons tout de suite, elle fit claquer sa langue en hochant la tête négativement.
Logiquement, plus un élève prenait de temps à répondre, plus l'idée qu'il cherchait une échappatoire s'infiltrait dans l'esprit de l'enseignante. Comme on dit, le temps jouait gravement contre lui. Les excuses passaient rarement facilement quand elles étaient trop mijotées.
Levant la tête vers le plafond, Dimetra poussa un léger soupir, feignant l'exaspération. Elle avait encore des réserves de calme, mais si le garçon tardait trop, ça risquait de ne pas être heureux pour lui.

«Geradewegs mein bursch, tu ne réponds pas du tout à ma question. Les règlements tu es censé les savoir depuis ton arrivée.»

Sa voix comportait une note d'amusement non retenue. L'enseignante se foutait bien un peu de la gueule du garçon. C'était en partie pourquoi son sourire ne disparaissait pas pour laisser place à la légère impatience qui se faisait ressentir.
Ses doigts relâchèrent légèrement la pression, voyant bien que ça inquiétait le garçon de voir son poignet se teinter d'une couleur rouge. Ce n'était qu'à lui qu’incombait la responsabilité de répondre, sinon il serait punit. Ceci par sa propre faute, personne d'autre ne serait à blâmer.
Pourtant l'enseignante trouvait bien amusant de le voir se débattre dans cette situation, aussi mal à l'aise.

«Dis-moi simplement ce que tu recherchais dans ces bureaux, c'est tout ce que je veux savoir, ist das nein einfach?

D'un mouvement lent Dimetra prit la cigarette entre ses doigts et souffla la fumée un peu plus loin en tournant la tête. Elle aimait bien cette sensation de pouvoir et de tension qu'elle avait sur ce garçon, parce que c'est comme ça que la situation paraissait à ses yeux.
Elle ne pouvait s’empêcher de croire que ce garçon avait une certaine volonté à ne pas répondre, ou a ce sortir de cette situation sans vraiment divulguer ce qu’il faisait vraiment au moment où elle se pointait. Par contre, en ce moment, il s’y prenait très mal.
N’empêche que Dimetra y prenait comme une part de défi en essayant de le faire parler, ce qui ne lui déplaisait pas du tout. Elle aimait bien les fortes têtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Dim 8 Mar - 12:49

Hikari se détendait petit à petit au fur et à mesure que la pression sur son poignet diminué et que les idées venaient à lui… Cependant une sensation oppressante restait accroché à sa poitrine. C’est bon il avait trouvait !!!
L’adolescent laissa ces yeux river sur ces chaussures qui étaient les même pour tous les garçons de l‘établissement et dis d’une voix à peine audible


"Euh… c’est assez stupide enfaîte … j’ai honte à vrai dire … "

Il pris une grande bouffé d’air et se lança

"Je cherche… mon canard de bain …"

Le jeune homme s’empressa d’expliquer avec un débit extrêmement véloce rendant son discours difficile à suivre..

"Enfaîte, je fais la collection des canards de bain et des camarades de classe se sont amusé à m’en fauché … Et j’y tiens réellement, ça me stresse de ne pas les retrouver ! J’étais obligé de partir à leur recherche c’est plus fort que moi ! J’étais persuadé qu’il les avait planqué dans des casiers, ils me font souvent le cou … "

L’excuse paraissait sans doute peu crédible, mais il faisait belle et bien une collection de canard de bain aussi curieux que cela pouvait en avoir l’air … mais bon il sortait bien en chausson mokona pour se rendre au réfectoire…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Dim 8 Mar - 22:59

Peu importe si la voix du garçon n'était pas forte ou même inaudible, car de toute façon Dimetra se contentait de lire sur ses lèvres. L'expression honteuse et gêner restait tout de même inchangée et elle sourit, légèrement intriguée par tant de honte.
L'enseignante laissa échapper un rire bref en lisant la deuxième phrase. L'excuse lui paraissait particulièrement pitoyable. Elle pris une bouffée de sa cigarette pour réfléchir à ce qu'elle pourrait bien faire dans cette situation.
Dans le même instant le garçon ce mit à parler de nouveau. Suivant distraitement le débit rapide de l'élève Dimetra en comprit l'essentiel qui ne lui paraissait que plus absurde. Décidément, s'il faisait réellement une collection de ce genre, il n'était pas surprenant de se faire dévaliser, de plus, dans un tel endroit, c'était risqué de faire une collection de toute façon, peu importait l’objet.
Son sourire ne disparut pourtant pas. Ce garçon captivait son attention. Si c'était un mensonge, pourquoi en avoir prit un aussi bidon. Dans ce genre de cas, Dimetra trouvait amusant de laisser une chance, qu'elle prenait plutôt comme un défit lancé à la victime.

«Et si je te mettais au défit de me prouver ce que tu avances garçon. Tu en serais capable dis-moi? Das kündigt sich lustig an.»

Sûrement avait-elle une idée en tête pour exemple de preuves, mais Dimetra préférait en premier lieu lui demander ce qu'il en disait. Le jeu n'en serait que plus attrayant de cette façon. Ça mettait, d'une certaine façon, de la pression sur le participant, ce qui rendait le tout intéressant.
Sa cigarette ne durerait plus que quelques instants très bientôt. Soit elle s'en prendrait une autre, ou bien le défit serait basé sur la vitesse, pour le malheur de l'élève.
Pourtant, les possibilités n'étaient pas si grandes. Une ou deux autres classes du couloir étaient ouvertes ce qui rendait l'espace de recherche relativement moins grand que de toute les fouiller. Peut-être que le garçon s'en sortirait à bon compte... ou peut-être pas.

«Spielen wir zusammen. Je te laisse le choix. Tu poses les règles en prenant compte d'un laps de temps n'étant pas trop long. Ou bien, ich pose les règlements.»

Bien qu'elle ne disait pas ce que cela impliquait, il était sous entendu que ce serait plutôt imprévisible. Soit le tout serait fait d'une façon quasi, ou totalement impossible pour le garçon de remporter le jeu, tout comme ce pourrait être assez simpliste et facile à réaliser.
Pourtant, il valait peut-être mieux ne pas prendre de chance, surtout avec un membre du personnel. N'étant probablement pas, ou de loin, considéré comme une gentille enseignante Dimetra n'était sûrement pas dans les membres avec lesquels il était possible de tenter du hasard, mais il n'était pas a exclure que quelques-uns le ferait. Peut-être même que celui-ci s'y laisserait emmener par simple manque de lucidité, ou quelque chose d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Dim 8 Mar - 23:23

Le défis que lui lançait le professeur de biologie était plus qu’intéressant car il était sur de pouvoir le relever et gagner si c’était lui qui fixait les règles, cela le calma d’un cou cependant il ne devait pas montrer sa joie, il se doutait bien que cela pourrais fâché la personne en face de lui… Il répondit donc sur un ton neutre toujours les yeux rivé au sol pour éviter de croisé le regard du membre du personnel et de faire passer se face à face pour un signe de non respect…

"Euh …. Comme je ne suis pas sur qu’ils les aient caché dans une des salles de cours …"

Le jeune homme fit une pause afin de lui faire croire qu’il prenait un temps de réflexions et poursuivit

"Je crains de ne pas pouvoir vous le prouvez en en trouvant un dans ces locaux …"

Ne pas voir les mimiques du visage de son interlocutrice l’embêtait sérieusement, il ne pouvait pas tenter de décrypter ces émotions, voir si il l’agaçait ou non par exemple ne lui simplifiez pas la tache, bien au contraire il en savait pas jusqu’ou il pouvait aller et la voix monocorde de la femme ne l’aidait en rien à détecter un quelconque changement d’attitude..

"Je vous propose de m‘accompagner dans mon dortoir … Il me reste certains de mes canards…"

Il ne se rappelait plus si les membres féminins du personnel était autorisé ou non à pénétré dans les chambres des élèves de sexe masculin mais vieux valait pour lui qu’il en est l’autorisation au moins il pourrait lui montré ces canards alors que dans le cas contraire elle lui dirait qu’il se foutait d’elle …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Lun 9 Mar - 0:06

Lisant attentivement les lèvres du garçon sans savoir trop quoi en penser, Dimetra prit un temps pour réfléchir. Le garçon avait cessé de faire de courtes poses angoissées dans ses phrases, ce qui pouvait peut-être présager qu'il avait un peu plus confiance en ses moyens. Donc il n'était pas à exclure que son alibi avait une part de vraie.
Relevant la tête pour souffler un nuage de fumée, Dimetra fixa le plafond un moment, repensant encore à cette question qui lui trottait dans la tête. Le fait que le garçon ai bel et bien une réel collection de canards de bain ne résolvait pas tout l'ensemble du problème.
Remettant son reste de cigarette entre ses lèvres elle porta de nouveau son regard sur le visage du garçon qui restait neutre. Voulait-il cacher quelque chose en ne montrant plus ces émotions. Tout à l'heure il ne semblait pas émettre la moindre envie de dissimuler ce qui se passait dans son être, pourtant, maintenant, Dimetra avait l'impression qu'il se retenait.
Pourtant, ça lui importait peu, l'idée d'aller vérifier par soi-même que sa collection n'était pas fictive lui apparaissait comme une bonne idée. Seulement, avait-elle envie de laisser l'élève à si bon compte, lui laisser gagner un point si facilement? Ce n'était certainement pas dans son intérêt, surtout que dans la chambre du garçon, l’élève ne serait plus en terrain aussi dangereux que maintenant pour ses dires. Il se sentirait peut-être plus confiant d’être dans un endroit où il n’avait rien à se reprocher, ce qui déplaisait à l’enseignante puisqu’elle aimait ressentir la tension qu’il avait parfois dans ses gestes.

«Ton résonnement n'est pas mauvais. Je serais d'accord pour aller regarder tes canards. Aber, la question ne réside pas que là garçon.»

Laissant un temps d'arrêt de quelques secondes pour souffler la boucane qu'elle venait à l'instant d'ingurgiter, Dimetra permettait aussi à l'élève de prendre conscience de ce qui manquait. Enfin, s'il savait de quoi il s'agissait.

«Ein, tu dois être en mesure de me prouver que tu as véritablement une collection. Du scheinst dazu fähig. Zwei, ça implique aussi que tu es dans l'obligation de me prouver que c'est ce qui t'a emmené dans cette salle.»

Ça avait été dit plus tôt, il pouvait fixer ses règles, mais le but était celui-ci. Ça impliquait donc deux preuves, dont une qui amusait particulièrement Dimetra et qui semblait depuis le début troubler l'élève. De cette façon, il avait la liberté de se sortir du pétrin s'il trouvait comment l'en convaincre.
S'il gagnait Dimetra le laisserait tranquille pour cette fois. Sinon, il aurait probablement encore droit à quelques instant de sa présence, puisque l'enseignante n'était pas vraiment pressée de s'en aller, et ne désirait pas le laisser dans un état aussi bien s'il avait commis l'erreur de venir ici en d'autre intentions.
Par contre, l'enseignante trouvait assez amusant, si c'était vrai, qu'un élève soit aussi déterminer, même jusqu’à se faire pincer, pour aller chercher les parties manquante de sa collection. C'était quelque chose qu'elle trouvait particulièrement intéressant. Surtout que même dans ce cas, il n’avait pas droit d’accès aux classes en dehors des heures de cours, qui probablement étaient dépassées d’assez loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Lun 9 Mar - 23:21

Le défis se compliquait, son cœur se remis à battre à 100 à l’heure … Comment prouver même si il trouvait éventuellement un canard en plastique dans un casier qu’il était venu pour cette raison ?! Il ne pouvait pas lui dire de questionner d’autres élèves qu’ils fréquentait car il savait très bien que le peu d’entre eux qui étaient au courant pour sa collection trouvait ça fun et ne lui aurait jamais volé … et il ne s’agissait que d’élèves de sexe féminin…

Il tenta de se calmer en inspirant et expirant profondément mais c’était peine perdu, cette femme l’intimidait et l’angoissait, le fait de savoir qu’elle avait un pouvoir presque illimité sur lui et qu’il était en tord ne le mettait pas à l’aise … et ce sentiment de déjà vu qui venait d’ils ne savait ou ne faisait qu’augmenter son inquiétude… A nouveau le volume de sa voix faiblis


"Comment puis je vous le trouver ?!"

Le jeune homme savait pertinament qu'elle attendait uen réponse précise venant de sa part et pas à ce qu'il lui demande de fairele job à sa place ... Aussi ses muscles se tendirent par réflexes pour mieux supporter un éventuel cou qui pourrait venir…

*Mais attend ?! … pourquoi j’ai l’impression que je vais me faire frapper ?! *

l’adolescent avait du mal à comprendre son raisonnement, il voulait anticiper … Pour mieux supporter la douleur … Pourtant elle n’avait émise aucune menace révélant du châtiment physique … Le stresse rendait son imagination féconde … mais pas à son avantage, il aurrait préféré trouvé dans sa tete des plans que des idées qui le perturbait plus qu'autre chose ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Mar 10 Mar - 0:06

Le sourire de l'enseignante se raviva quand le garçon sembla retrouver ce stress qu'il avait depuis le début. Décidément, Dimetra avait mis la main sur ce qui retournerait les choses à son avantage et ça ne lui déplaisait pas du tout, loin de là. Est-ce que cette soudaine reprise d'angoisse prouvait qu'il n'avait aucun alibi? Dimetra commençait fermement à y croire, ce qui l'amusait particulièrement.
De ce fait, l'attitude du garçon lui parut d'un coup d'une totale soumission. Il semblait redouter une punition, pourtant l'enseignante n'avait pas fait le moindre geste, sauf peut-être celui de porte le reste de sa cigarette à sa bouche, ce dont il n'avait pas semblé porter une grande attention lors de la conversation. Il était assez illogique de croire que c'était ceci qui avait provoqué ce soudain élan de soumission.
Gardant une prise légère sur le poignet de l'étudiant qui ne semblait pas vraiment sur le point de vouloir se débatte Dimetra ne croyais pas nécessaire de répondre à sa question. Juste le fait de paraître aussi désemparé l’avait convaincue qu'il n'avait pas d'excuse valable pour s'être trouvé ici, à ce moment.

«Je dois t'avouer qu'un moment j'ai bien cru que tu étais ici à cause de ta collection. Armer junge. Tu as apparemment finis par comprendre tout ce que tu devais prouver.»

Fronçant les sourcils en prenant un autre souffle de fumée, Dimetra resta silencieuse un moment. Finalement la question persistait toujours : Qu'est-ce qu'il était venu faire ici? Aurait-ce été approprié de lui demander encore une fois où se serait-il entêté à éviter de répondre encore une fois, ou bien à ne pas prononcer un mot tout simplement.
L'enseignante pris le jeune par la mâchoire pour lui lever la tête dans sa direction. Son attitude n'avait respecté aucun des règlements jusqu'à maintenant. Dimetra n’était pas un membre du personnel pouvant se sentir réellement offusqué d’un non respect des règlements, sauf peut-être dans certaines situations.
Elle trouvait intéressant de voir à quel point le garçon paraissait troublé par son soudain manque de moyen devant elle, peut-être qu’il venait de prendre conscience du pouvoir qu’elle avait sur lui ?

«Du hast gelogen garçon. Tu sais que ça mérite une correction le mensonge. Et il y a les règles non respectées. Du übertrittst die vorschriften.»

Ses doigts ne se desserrèrent pas de la mâchoire du garçon, elle aimait voir les réactions changer, surtout en de pareil circonstance où le sujet pouvait être pris de haine envers lui-même ou l'autre personne, ou bien d'une crise d'angoisse encore plus forte, d’une sensation de culpabilité intense. Tout cela était assez passionnant.
Avait-elle envie d'infliger une correction au garçon? En premier elle attendrait quelques instants pour voir si la pression que ses paroles exerçaient sur les pensées réussirait à lui faire avouer ce qu'il venait faire ici.
Aucune violence n'apparaissait sur ses mouvements, les pressions étaient assez douces ce à comparé à quoi elle était capable. Mais son sourire amusé présageait peut-être quelque chose qui n'était pas vraiment doux. Sans vraiment avoir de compassion pour qui que ce soit, Dimetra n'était pas d'humeur à presser trop les gens aujourd'hui. Ce garçon avait peut-être un peu de chance après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Mar 10 Mar - 22:52

Il était vraiment dans une mauvaise posture … Il ne pouvait pas faire « demi-tour », maintenant qu’il était lancé dans l’excuse de la collection de canard de bain il était obligé de poursuivre dans cette voix pour ne pas être « châtié »… Le fait d’être saisie par la mâchoire lui permis de voir les visage de la femme d’assez prés … trop prés même … Hikari pouvait contemplait sa peau grisonnante et sentir l’odeur écœurante de sa clope .. Il commençait à se détesté d’avoir oublié de refermer la porte derrière lui et de ne pas avoir su se montrer plus silencieux .. C’était vraiment con de se faire cataloguer dans les élèves « hors la loi » pour une raison aussi stupide… ce n’était pas comme si il était arrivé vers la fin de son plan …

Et puis cette angoisse qui commençait à le ronger de l’intérieur, cette douleur lancinante qui se répandait dans tous son tronc comme si on le dévorait petit à petit … Et ses yeux qu’il ne savait ou poser de peur de contrarier la femme dont il ignorait toujours la fonction … Il finit par se décider et observa ces yeux vert ce qui n’était peut être pas la chose à faire …

Cependant il ne put s’empêcher de s’y perdre un instant, ce n’étais pas désagréable de s’égarer dans ce regard profond, au contraire c’était un bel échappatoire… Et puis cette emprise qu’elle exerçait sur lui n’était pas si déplaisante en fin de compte ..
Plutôt étrange, tous ses muscles se relâchaient, il n’était plus tendu du tout … Il se sentait comme envoûtait, étais-ce une réaction normal de l’individu pour fuir la peur ?!
Aussi bizarre que cela puisse paraître, il n’avait plus peur mais étais devenu comme épris de l’enseignante, il chantonna bêtement les paroles d’un groupe de grindcore parodique français nommé utltra vomit …


"Je collectionne les canards …"

Puis dit sur un ton plus sérieux

"Je ne ment pas, je vous le jure sur Poshi mon duck préféré !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Mer 11 Mar - 2:50

Bien que Dimetra n'avait pas particulièrement attendue cette réaction de la part du garçon, ça lui fit froncer les sourcils. Au lieu de voir empirer son angoisse et sa terreur par la prise qu'elle avait sur lui, il semblait s'être relativement calmé, et de manière plutôt rapide. Bizarrement, il ne semblait pas horrifié à l'idée de ne pas pouvoir se sauver, prisonnier de son emprise de membre du personnel.
Habituellement, quand un élève fixait son regard à elle, il semblait plus alarmé qu'apaisé, mais pour lui ça semblait être tout le contraire, du moins, c'est ce que l'enseignante croyait remarquer. Pourtant elle continuait de tenir cette pose sans démontrer qu'elle réfléchissait à tout ça. Étais-ce parce que ses iris ne démontraient pas beaucoup d'émotion que le garçon s'y rattachait, il y trouvait peut-être un échappatoire, comme un trou noir pour se défaire de ses propres émotions qui le tiraillaient?
Le sourire de l'enseignante persista encore quand elle lut sur ses lèvres qu'il parlait encore de canards. Décidément, les yeux verts du garçon ne voulaient pas quitter les siens à ce que Dimetra voyait, et il semblait vouloir encore une fois affirmer que toutes ses paroles n’étaient pas que des mensonges. Était-ce à cause du fait qu’il ne voulait pas être punit plus que le fait qu’il semblait obnubiler par les yeux de l’enseignante ?
Néanmoins, cette réaction intéressait particulièrement Dimetra. Étant le genre à apprécier les expériences variées, elle recherchait des sujets intéressants et différents les uns des autres, et celui-ci paraissait en être un captivant.
Peut-être l'enseignante n'en aurait pas juré sur sa tête, mais la collection de canards lui paraissait plausible depuis un bon moment, rien n’était à exclure après tout. De plus, le garçon semblait convaincu, mais elle ne parierait pas cher avant de l’avoir vu elle-même. Sauf que la question n'était pourtant plus pour le moment et risquerait de ne plus lui revenir dans la tête.

«Hübsche augen. Tu sembles complètement hypnotiser garçon.»

À titre de test, Dimetra se demandait s'il allait réagir de façon quelconque à ce commentaire. Ça devenait très intéressant. Pourtant, un morceau lui échappait, d'où ses sourcils très légèrement froncés qui ne paraissaient pourtant pas contraster beaucoup avec son sourire qui restait peint sur ses lèvres.
Le fait qu'elle n'avait pas encore dégagé son regard de celui du garçon s'accordait plus au fait que l'enseignante ne voulait pas perdre un "contact" aussi étrange dans le cadre d'une expérimentation que du fait qu'elle appréciait de fixer les iris du garçon. Ça l'amusait bien, mais elle ne réussissait pas à ressentir, ou même à savoir vraiment ce qu'avait les gens à trouver certaines émotions, ou impressions accrochantes dans le regard des autres.
Dimetra était une de ses personnes à envisager que les yeux ne servait qu'à illustrer une émotion forte du moment, elle n'avait jamais lu l'âme d'une personne à travers ses pupilles comme disait les autres. Ce n'était pas vraiment basique, sur les faits l’âme était-elle vraiment réaliste et envisageable ?

«C'est lustig und interressierend... Pourquoi sembles-tu si calme? Warum junge? Toute ton angoisse semble avoir disparut garçon? Tu saurais m'expliquer?»

Son mégo se consumait entre ses lèvres, mais ayant les deux mains prises, ne voulant pas briser l'environnement de son expérimentation elle ne redoutait pas pour le moment de ressentir le brûlure du feu contre sa peau.
Seulement, le garçon n'avait peut-être pas de réponse, Dimetra s'attendait à pouvoir recevoir un bégaiement pratiquement incompréhensible, tout comme une très longue et belle phrase sur l'intérieur qui ne voulait pas dire grand chose sur sa vision des choses, ou bien à ne pas recevoir un mot. Même que le garçon pourrait tout aussi bien reprendre son angoisse, tenter un mouvement, facile ou non à anticiper?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Jeu 12 Mar - 22:56

Rien à faire, Hikari avait quitté la salle A13 pour une destination inconnu … Il était perdu dans ces yeux verts émeraudes qu’il quitta lorsqu’une traîné de fumée parcouru son champs de vision, il décida donc de suivre se chemin de « nuage » en le remontant jusqu'à sa source…
Il trouva le lieu d’origine de la vapeur, qui n’était nul autre que les lèvres du professeur… Ou plutôt des restes de sa cigarette qui commençait à se réduire en cendre noircissant encore plus la partie charnus de sa bouche…
Le jeune homme ne put s’empêcher des les contempler, elles n’étaient pas vraiment belle, ni particulièrement pulpeuses ou fines, a vrai dire elles étaient plutôt laide… Elle avaient comme le reste de ses téguments une couleurs grisâtres et étaient crevassé par endroit…
Cependant il ne parvenait pas à se détacher d’elles…
La femme les remua à plusieurs reprise sans aucun doute pour parler mais Hikari ne comprenait rien, il était absorbé par ses lèvres cendrés desquels tombé des résidus de cigarette…
C’était comme si elle ne faisait que parler Allemand ou une quelconque langue germanophone qu’il ne maîtrisait pas… Néanmoins il compris qu’elle attendait qu’il dise quelque chose du au fait qu’elle ai laissé un temps d’arrêt, sans vraiment réfléchir il répondit d’une voix vaporeuse…


"Vos lèvres …"

Il ajouta presque en un murmure en se mettant sur la pointe de ses pied afin de se rapprocher de son visage mais surtout de ses lèvres

"J’aimerai tant y goûter …."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Ven 13 Mar - 3:23

La réponse du garçon était totalement inattendue. N'étant pas le genre de femme à se faire courtiser même par un homme, surtout par un jeune, Dimetra sourit davantage, laissant échapper un rire sans grande conviction pourtant. Peut-être était-elle un peu déstabilisée par ce que le garçon venait de dire. C'était tout a fait insolite, sans aucune logique.
Il montait en estime dans un de ses meilleurs sujets d'expérimentation, ce qui n'était peut-être pas très bon pour lui, mais elle n'avait pas l'intention de l'embrasser. Ç'aurait été, disons, se mettre dans une situation délicate et inappropriée. Ce dont l'enseignante ne raffolait pas particulièrement, mais c'était peut-être surtout le fait de devoir accomplir un contact aussi intime avec un sujet d'expérience.
Simplement, ce garçon la fascinait, mais ne recevrait pas ce qu'il demandait, et sa cigarette commençait à rétrécir sérieusement. Lâchant la mâchoire de l'élève elle tourna la tête, détachant son regard du garçon et enleva le minuscule restant de sa clope, s'entend la légère morsure du feu. Elle passa doucement sa langue sur ses lèvres et jeta nonchalamment son mégo par terre. Pour ce qu'il en restait, le bout de son pied finit de l'aplatir, l'éteignant du même coup. Il n'y avait pas risque de flammes.

«Ich gebe es zu, tu as des désires plutôt étranges garçon.»

Gardant son regard fixer sur les cendres écrasées au sol, Dimetra ne releva pas immédiatement la tête. La question persistait toujours. Quel allait être le comportement du garçon maintenant qu'elle avait coupé ce contact qui semblait le rendre un peu détraqué. Et c'est bien le mot que l'enseignante décida d'employer dans son esprit puisque l'état de l'élève avait changé du tout au tout dans la mesure où elle avait appliqué un contact peut-être plus intime avec le garçon.
L'idée lui passa qu'il avait peut-être une carence d'affectivité, ou bien un traumatisme dans le passé, quelque chose qui lui avait rappelé ce moment? Une petite amie cruelle ? Elle n'était pas psychologue et ne désirait pas l'être non plus, loin d'être son but de plus, mais la pensé des êtres vivant, intelligent qu’était l’humain l'intriguait et celui-là ne faisait que rajouter à sa curiosité.
Seulement, Dimetra n'était pas des gens à mettre le passé sur la table et il était évident qu'elle ne le ferait pas, même en ce moment, sachant très bien que sûrement elle n'aurait pas de réponse. Ou bien tout ce qu'elle obtiendrait serait un détournement de question du genre : «Toi, qu'est-ce que tu as vécu?», ce qu'elle ne voulait pas particulièrement partager non plus.
Après quelques secondes à regarder le sol elle releva le regard sur le garçon, tenant toujours le poignet, s'entend la chaire particulièrement douce du gamin sous ses doigts squelettiques. Sa prise était encore plus légère qu'elle ne l'était auparavant, menaçant de lâcher dans peu de temps si rien ne se passait de vraiment inquiétant au niveau du garçon.

«Il y a des tas de demoiselles de ton âge junge. Pourquoi ne pas t’attaquer à elles ? Probieren...»

Son sourire ne se fit que plus moqueur, puis Dimetra lâcha un léger soupir juste après le dernier mot qui ne s'adressait qu'à elle-même. De toute façon le garçon ne paraissait pas connaître la langue. Sauf qu'il n'était pas commun de la voir terminer sa phrase en la laissant suspendue, mais le mot qu'avait utilisé le garçon pour formuler son désire la laissait sur des réflexions.
Elle fixa ses yeux sur le visage de celui-ci, gardant un sourire intrigué, pourtant amusé à la fois, qui refusait obstinément de s'effacer. Cette fois elle ne savait à quoi s’attendre. Une réaction des plus normale, comme s’il venait de s’éveiller d’un rêve, se souviendrait-il de quelque chose, des paroles, de ses intentions ? Serait-il en mesure de lui fournir quelques renseignements sur ce comportement des plus étrange ?
Il semblait rien de moins qu’en transe et ne répondait que vaguement aux questions qu’elle lui posait. Son but était de savoir et celui du garçon de se sauver du stress que le membre du personnel qu’elle était lui apportait en le prenant sur un délit dont la raison et les intentions n’avaient toujours pas été relatés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Sam 14 Mar - 22:21

[fait moi signe si c'est pas assez long, j'ai essayé de mettre du contenu sans trop écrire j'ai plein de trucà faire ce soir ^^']

Non …. Elle avait baissé les yeux … qu’avait’il fait ?! Hikari se remis à frissonner mais cette fois ci de peur de l’avoir blessé en ne répondant pas à ses attentes…

*Regarde moi, je t’en supplie, ne me laisse pas seul, regarde moi, je ne supporte pas que tu me fuis .. Je ne voulais pas mal agir s’il te plait revient !!! *

Une douleur oppressante se remis à envahir sa poitrine, le jeune homme avait l’impression que la mort était imminente et qu’elle s’approchait au fur et a mesure qu’elle relâchait l’étreinte exercé sur son poignet…

*Tu ne la mérite pas, qu’es ce que tu crois … tu ne vaut rien, tu n’est qu’un incapable, tu ne mérite que de crever, comme si elle pouvait t’accepter, tu es malsain… quel crétin … tu n’est même pas méprisable *

Des larmes commencèrent à brouiller sa vue, lorsqu’il croisa son regard il bafouilla

"Ne pars pas.. me laisse pas .. "

Tous en parlant il agrippa de sa main libre son poignet avec force

"je veux plus être seul … "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Dim 15 Mar - 23:00

[Te fais pas de soucis pour ça!^^]

Ses yeux s'arrêtèrent un moment sur ceux embrumés de larmes du garçon. Le manque de contact semblait lui avoir causé un choc et son expression avait changé de l'angoisse, bien qu'il en restait encore, au désespoir. D'où est-ce que tout ça venait? Un enseignant normal aurait peut-être prit la décision d'arrêter le garçon dans son délire avant qu'il ne produise des gestes regrettables, mais Dimetra n'était pas de ce genre. Peut-être était-ce un peu de la cruauté? Mais en même temps, qu'aurait-elle pu y faire, elle n'avait pas une réelle emprise sur les pensées du jeune homme.
Pourtant, s'il était autant amouraché d'elle pour lui lancer désespérément de ne pas partir, d'avoir voulu l'embrassé et que le fait d’arraché son regard au sien l'avait autant bouleversé, Dimetra ne se voyait pas comme impuissante sur ce qui se passait dans la tête du garçon. Il était évident que ses actions à elle, avaient une influence, exagéré peut-être, sur les gestes et les attentes de l'élève. C'était un comportement relativement étrange pour un garçon, qui aux premiers abords lui avait parut bien plus "normale" qu'en ce moment.
Sans même avoir la moindre réaction, aucun sursaut, même son regard ne descendit pas quand le garçon lui attrapa le poignet dans un geste désespéré pour la retenir même si elle n'avait esquissé aucun mouvement de départ.
L'idée qu'il avait un trouble affectif s'imprima de nouveau dans la tête de l'enseignante qui sourit. Elle ne pouvait pas avoir des intentions maternelles envers ce garçon. En même tant ç'aurait été tout a fait cruel de tenter de le consoler, Dimetra était loin d'être une femme pouvant ressentir des émotions affectives envers quiconque ayant besoin de se faire remonter le morale. Elle était incapable de produire un attachement avec une personne.
L'enseignante ne cacha pas son amusement, un rire bref et moqueur lui échappa. Ce qui présageait que ses prochains mots serait teinté d'une trace d'ironie.

«Ich werde tief betrübt, garçon. Adresse-toi à une autre personne, je ne peux durchaust nicht pour toi.»

Lâchant un soupir en roulant les yeux vers le plafond, Dimetra rapporta ses yeux dans ceux du jeune. La souffrance, peut-être était-ce le bon mot, elle n'en était pas vraiment sûre, que le jeune devait ressentir ne lui était que trop familière. De plus, son but n'étant pas que le garçon se suicide devant son regard, lui dire qu'il aille voir ailleurs manquait peut-être un peu de tact, elle en convenait.
Seulement, qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire pour l'aider. Écoutant un moment la musique qui s'enfonçait dans ses oreilles, elle continua de fixer le garçon qui ne lâchait pas son poignet. L’enseignante n’avait pas totalement lâché le sien non plus, croyant préférable de garder une prise sur lui au cas où il tenterait un mouvement dont elle n'accepterait pas les conséquences.
Que pouvait-elle bien dire dans une situation pareille? Qu'aurait-elle voulu entendre à sa place? Elle se le demandait bien, même si le désir ne lui était pas totalement inconnu. Ce qu'elle cherchait avait un air de défit et l'enseignante n'était pas à ça près de le laisser passer sans l'avoir réussit.
Son sourire s'étant légèrement estompé, pendant le moment où elle réfléchissait, resta de cet façon, à demi effacé. Sans faire un geste, faisant partie de ceux qui n'apprécie pas trop le contact intime, que ce soit une main sur l'épaule ou de s'abaisser pour être à la même hauteur, selon elle, ça servait simplement à mettre la cible mal à l'aise. Donc, le garçon qui ne semblait déjà pas pouvoir supporter, du moins à ses yeux, une autre charge d'angoisse serait au moins libéré de ce geste.

«À moins que tu ne m'ai déjà croisée quelque part je ne comprends nicht à ton attachement pour ma personne. Et pour te rassurer, n'étant pas du tout pressée de partir je comptais bien rester encore en ta compagnie junge. Das ist aber warscheinlich für dich kein gute sache.»

Ses lèvres s'étirèrent de nouveau en un sourire un peu sadique. Peut-être Dimetra n’avait pas l'intention particulière de faire du mal, du moins physiquement, à l'élève, mais la psychologie n'était pas à exclure. Et s'il se mettait à faire un geste qui puisse lui déplaire, elle n’hésiterait cependant pas à user de son autorité en tant que membre du personnel.
Bien que les réactions du garçon étaient totalement imprévisibles, l'enseignante était loin d'en avoir peur. Elle aurait probablement facilement le dessus sur lui, si bien sûr l'idée qu'il ait une arme blanche ou autre était exclue.

«À moins que tu n'ai l'idée d'appliquer un crime passionnel afin que je t'appartiennes, ou que je ne puisse pas me sauver de ton emprise, mes intentions ne seront pas brusque ou violente à ton égard junge

Ce disant, elle jeta un rapide coup d'oeil à son poignet enfermé entre les jointure blanche du garçon avec un regard amusé. Même si sa main continuait d'être prise en étau, Dimetra ne poserait pas de gestes violentes. Ce simple attachement pourrait peut-être apaiser un peu la conscience du garçon, lui affirmer qu'elle ne s'en irait pas sans qu'il le sache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Sam 28 Mar - 22:56

[Niu escuse moi j'arrivais pas à aller sur le forum u.u mais je suis de retour !!! ]


"Pourquoi …"

Ce fut le seul mot qu’il parvint à faire traverser ses lèvres après avoir écouté et observer la professeur … Il la regardait d’un air incrédule… Faisant tous pour ne pas comprendre ce qu’elle lui disait…

*Hahahahhaa elle ne se souvient même plus de toi! Tu es si insignifiant ! Personne ne veux faire l‘effort de se rappeler de toi ! Si ça se trouve elle t’as reconnu, mais elle ne veux pas qu’on sache que ce déchet l’a fréquenté un jour !*

Hikari se mit à fixer le poignet grisâtre qu’il tenait entre ces mains, la superposition de ces doigts blanc au membre gris de Dimetra créer un étrange contraste… Pour faire taire cette voix en lui il s’efforça de se concentrer sur ces différentes teintes, mais ces pensées continué à l’assaillir accroissant de plus en plus sa vision trouble du à l’augmentation de la quantité de liquide lacrymal qu’il ne pouvait évacuer refusant de cligner des yeux de peur de perdre se poignet …

*T’es con ou quoi ?! Tu vois pas que tu lui fait perdre son temps ?! T’es entrain de la salir ! lâche la ! Tu ne voudrais pas la souillé ?! *

L’adolescent desserra lentement son étreinte puis la referma brusquement, a nouveau il relâcha sa prise, laissant sa main en l’air et son regards collé à sa paume…

*Elle ai trop blanche, c’est traître, on peu pas la laisser comme ça…. *

Il se mit à regarder dans tous les sens, se leva d’un bond et se mit à courir vers la porte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Dim 29 Mar - 17:28

(Bon retour parmi nous!^^)

Le jeune semblait de plus en plus anxieux. Ses gestes devenaient particulièrement hésitants. Enfin, c'est ce que Dimetra croyait s'apercevoir. Son poignet fut libéré de la paume du garçon sans qu'elle ne réagisse. Seulement, l'enseignante ne l'imita pas. Elle gardait sa prise, très légère sur le bras du garçon, pour éviter toute chance de le laisser causer du tord.
Pendant quelques secondes, elle se demanda ce qu'elle pouvait bien répondre au «Pourquoi» de l'élève. Sans savoir quoi dire, Dimetra roula les yeux vers le plafond en lâchant un léger soupir. C'était toujours des questions de ce genre. Qu'est-ce qu'elle aurait dû répondre? Elle n'en savait vraiment rien. De plus, ça semblait tout à fait inutile de se borner à répliquer aux questions du garçon. L'enseignante était presque persuadée que même si elle avait dit quelque chose, l'état du jeune ne se serait pas amélioré d'un coup.
En fin de compte, elle n'aurait peut-être même pas eu le temps de poser une réponse entière, puisque le garçon semblait particulièrement pressé de partir d'ici. Il n'eut le temps que de faire un pas et demi que déjà, les doigts de l'enseignante se serraient brutalement autour du poignet du garçon. D'un mouvement rude, elle tira vers elle dans le but de le projeter vers l'arrière. Sans lui laisser le temps de réagir, elle l'écrasa sur le dessus d'un pupitre avec une clé de bras peut-être un peu serré pour les membres du garçon qui semblaient frêle. L’enseignante se moquait bien de lui avoir coupé le souffle ou de lui avoir fait mal. Peut-être avait-il lâché un gémissement qu’elle n’avait pas entendu à cause de ses écouteurs ? Ou bien il avait articulé quelque chose qu’elle n’avait pas vue ?
Elle s’en moquait un peu.
Par contre, elle n'avait pas l'intention de relâcher sa prise. Comme les réactions étaient de plus en plus imprévisibles, elle le garderait au pas, ne lui laissait que très peu de liberté. Seule chose, l'enseignante ne l'écrasait pas à lui faire perdre le souffle. Il fallait tout de même qu'il puisse continuer de parler.
Avec un sourire carnassier, presque joyeux dans un certain sens, Dimetra approcha sa bouche tout contre l'oreille du garçon. Habituellement ça déstabilisait et gênait les gens quand elle faisait ça. Elle entrait dans leur petit monde et c’était bien son but.

«Pourquoi sembles-tu si pressé de t'enfuir garçon? Welcher widerspruch. Tu quémandais pourtant ma présence il n'y a de ça que quelques minutes, et maintenant, ce que tu veux c'est me fausser compagnie? Kleiner armer. On dirait bien que tu ne sais pas ce que tu veux.»

À bien y réfléchir, ce garçon agissait exactement comme un petit animal. Toute petite bête peureuse ou prudente, coincée dans un coin avec un prédateur aux dents acérées juste devant avait pour habitude de chercher une échappatoire dans toutes les directions. Avant de vouloir s'enfuir il avait cherché, paniqué probablement, une sortie pour rapidement s'enfuir. Il avait fait exactement comme une proie.
Bien que les animaux n'étaient pas vraiment son fort, Dimetra savait au moins reconnaître qu'il avait cette touche imprévisible de bête sauvage. Qui n'en avait pas un peu de toute façon. L'humain n'était-il pas l'un d'eux? Son sourire persista, ça ne lui déplaisait pas de faire le prédateur. N'est-ce pas ce qu'elle faisait à longueur de temps après tout?

«Kleines tier. Qu'est-ce que tu comptais faire en sortant d'ici aussi vite? Oublies un moment tes projets de liberté weil, je crois que j'ai envie de m'amuser avec toi un peu.»

Un rire malsain s'échappa de ses lèvres. Elle regardait le visage du garçon du coin de l'oeil, toujours penchée juste à côté de son oreille. Il n'avait pas vraiment de veine finalement. Bien que l'enseignante n'est pas épuisé ses réserves de patience elle n'avait pas envie de laissé le jeune indemne. De le laisser fuir sans rien dire. Surtout après sa tentative inattendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Lun 30 Mar - 22:22

L’adolescent n’eu pas le temps de faire deux pas qu’il sentit une douleur étreindre son poignet, es-ce qu’il avait éprouvé cette même douleur avant de ressentir celle qui agressait son thorax ?! Il n’aurais su le dire, tout était aller bien trop vite, il n’avais eu le temps de comprendre quoi que ce soit à ce qui lui était arrivé. Il lui fallut quelques bonnes minutes pour se rendre compte que l’ensemble de la partie supérieur de son corps était écrasé contre le bureau qu’il avait examiné en début de soirée…
Hikari voulu se redresser mais il ne put s’aider de ces bras pour soulever son torse du fait que ces membres supérieurs étaient sou l’emprise d’une clef du professeur qui devait être plutôt réussite vu la sensation fort désagréable qui parcourait son membre lorsqu’il tenta de se redresser pour ne plus avoir la tête contre le pupitre…

La femme grise lui demanda pourquoi il souhaitait quitté cette pièce … C’était une bonne question le choc, ou plutôt le fait d’avoir eu le souffle coupé un instant l’avait plus ou moins fait reprendre ces esprit… Il émis un léger grognement comme en lâche les hommes traînant au lit après avoir bu la veille …



"Mmmmmmh…"


Pourquoi … ah oui c’était vrai il voulais trouver une aiguille.. Mais aller expliquer à l’autre brut qu’il voulais chercher un outil de couture, elle allait sûrement dire qu’il se foutait de sa guele ou bien même pensé qu’il voulais s’en servir pour l’agresser … il préféra rester muet … Vu ce dont était capable Dimitra, il pensait que c’était la meilleur chose à faire, d’ailleurs ces cotes lui hurlait de ne rien faire qui puisse les écraser d’avantage le menaçant de céder au prochaine impacte…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimetra Negan
Enseignante de biologie - Modo
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Sam 4 Avr - 22:31

[Je m'excuse, vraiment je suis navrée d'avoir pris autant de temps avant de répondre...^^'']

Même s'il avait répondue quelque chose de satisfaisant, l'aurait-elle écouté? Bien sûr que non, elle n'aurait pas entendue un seul son et la bouche du garçon n'étant pas dans son champ de vision, Dimetra n'aurait pas su qu'il parlait de toute façon. Elle avait beau poser des questions, elle n'en attendait pas vraiment la réponse. Bien sûr ça ne semblait pas être vraiment logique comme raisonnement, mais c'est ce qu'elle appelait martyriser l'esprit des autres, poser des questions sans attendre la réponse. Dans le moment où la victime cherchait les mots à employer, surtout dans ce cas-ci qui devaient parfois être bien choisis, le prédateur pouvait s'employer à autre chose de plus intéressant.
Pendant une minutes ou deux, Dimetra ne bougea pas, réfléchissant calmement aux prochains évènements qui pourraient suivrent. De plus, ça laissait un petit moment de répit au garçon qui n'en aurait peut-être plus pour un bon moment. Puis, en prenant son temps, une de ses mains alla farfouiller dans sa poche de pantalon pour monter légèrement le volume de sa musique. Peut-être ça avait légèrement détendue sa prise sur le garçon, mais ça n'avait pas d'importance. Tout ce que ça apporterait au jeune, ce serait de faux espoirs de s'en sortir, ce qui était loin d'être sur le point d'arriver.
Sa main sortit de sa poche et ses doigts glissèrent le long du cou du garçon pour se fermer sans aucune pression sur sa gorge. Elle ne put s'empêcher de remarquer à qu'elle point la peau du garçon était douce, ce qui ne fit qu'élargir son sourire. Prenant une respiration, constatant qu'elle aurait aimé avoir une cigarette en ce moment, sa bouche resta encore quelques secondes près de l'oreille du garçon.

«Tu m'en voudras dis-moi?»

L'enseignante échappa un rire presque joyeux. Est-ce qu'un peu d'excitation qui perçait sa voix? Il était rare qu'elle ait l'impression d'être aussi... joyeuse, si ça pouvait s'exprimer être ainsi. Parce que dans ce cas de situation, ç'aurait été plus approprié d'utiliser le terme sadique... ou bien quelque chose s'y rapprochant.

«Jouons un peu garçon. J'ai envie de voir ce que t'apportes die angst zu leiden.»

Ses doigts se rétractèrent de plus en plus sur la gorge du garçon jusqu’à assurer une certaine prise qui risquait d’être étouffante. L'enseignante relâcha sa clé sur les bras du garçon, mais garda les doigts fermement sur le cou. Dans un mouvement volontairement brusque, Dimetra se tourna vers la droite et du même coup étira le bras, repoussant violement le garçon qui aurait de la chance s'il n'avait pas le souffle coupé par la paume sur sa gorge.
Elle l'avait exprès projeté contre un autre bureau. Peut-être allait-il s'effondrer dessus, ou bien y trouver appuie. Seulement, même si elle avait défait sa clé, l'enseignante tenait toujours le poignet du garçon de son autre main. Depuis le moment où elle avait posée sa main sur la chaire douce du garçon, elle ne l'avait pas lâché. Elle ne lui laisserait pas l'occasion de s'échapper. La situation était bien trop palpitante pour laisser filer le spécimen avec une bévue aussi absurde que le fait de l’avoir mal retenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Kurai
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Recherche [libre]   Dim 10 Mai - 22:45

[Vu mon temps de rep je n’ai rien à te reprocher ^^’]

Hikari avait les oreilles qui bourdonnait comme si son cerveau avait ordonné à ses tympan de dysfonctioné afin qu’il n’ai plus à écouter l'atroce voix du professeur qui le mettait mal à l’aise… Cependant ces bourdonnements commençait à lui faire mal à la tête, à moins que cela soit simplement la fatigue causé par toutes ces nuits blanche consacré à ça recherche ajouté à l’emprise de Dimetra sur sa gorge….
L’adolescent n’eu même pas le temps de lever les yeux sur elle lorsqu’il compris qu’elle l’étranglait doucement qu’il fut propulsait sur un bureau ce qui lui coupa le souffle …
Il fut soudain pris de vertige ou non, c’était dans ça tête que cela bougeait et non pas le décor environnant …Comme si son cerveau faisait des tour dans ça boite crânienne …
Le jeune homme du ravaler une gorgée de vomit qui venait de remonter le long de son œsophage il était encore plus pal que d’ordinaire… Il sentait son poignet serré par la main de la biologiste… Mais il n’éprouvait aucun sentiment à l’égard de cette personne dont il oubliait peu à peu la présence regardant bêtement ces ongles sale l’encerclait … Il se concentré sur ses mains desséché comme si il cherchait absolument à gardé contacte avec ce monde aussi douloureux soit’ils ..


[gniaaa je sais plus comment rp XD enfi nquoi écrire ^^’]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À la recherche de mes aïeux avant 1600 A.D.
» eau libre
» recherche ex M 908
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée
» Recherche SWATCH de fap MAC qui ressemble au fap CS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Janus sans face :: BATIMENT CENTRAL :: Salles :: Salle A13-
Sauter vers: